Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 00:17

鴨団子と山芋の煮物

 

Kamodango to yamaimo no nimono

prononciation: [ka-mo-da'n-go-to-ya-ma-i-mo-no-ni-mo-no]

DSC06707

 

Voilà une bonne recette à base de yamaimo et de boulettes de canard ! Pour cette recette vous pouvez aussi utiliser de la viande de poulet, mais de la cuisse, parce que le blanc de poulet c'est sec...

 

Pour 2 pers.

-~6cm de yamaimo 山芋  assez gros

-un p'tit tronçon d'épinard ほうれん草 de 3 cm 

-quelques p'tites tranches de zestes du yuzu きざみゆず 

 

kamodango (boulettes de canard)¨

-150g de viande de cuisse de canard hâchée 鴨ひき肉

-un p'tit bout en plus de yamaimo 山芋 

-2 c.c de shoyu 醤油

-1 c.c de sake 

-1 c.c de sucre 砂糖

-2-3 pincées de sansho 山椒 (poivre japonais) ou juste du poivre normal si vous n'avez pas de sansho

 

-400 ml de dashi だし汁

-1.5 c.s de sohyu 醤油¨

-1 c.s de 

mirin みりん

 

 

Commencez par couper la bonne quantité de yamaimo (2 morceaux de 3cm de long),  utilisez un couteau à pain, il faut pas exercer trop de pression et bien faire "avant-arrière" comme si vous sciez du bois. C'est parce que le yamaimo est très "raide" il se casse facilement, si vous appuyer trop fort pour le couper, il va sûrement se fendre.

DSC06684

 utilisez un ptit linge sec pour éplucher (le yamaimo sans peau ça glisse) le yamaimo en utilisant le usuba bocho si possible.

DSC06689

coupez chaque morceaux en 4.

DSC06690

 

huilez légèrement une poêle, sur feu moyen faites légèrement griller chaque face des morceaux de yamaimo 

DSC06693

et mettez-les de côté.

 

 

Mettez la viande dans un grand suribachi (si vous en avez pas, mettez la dans un petit mixeur) écrasez la viande ; la technique c'est d'écraser en faisant des cercles.

 DSC06694

jusqu'à ce que la chair devienne lisse et sans morceaux.

Dans un autre suribachi, râpez l'équivalent d'env. 1c.s de yamaimo épluché.

DSC06697

incorporez le tororo yamaimo (yamaimo râpé) à la viande, faut un peu insister, parce que le yamaimo se mélange difficilement avec la viande. Ajouter le yamaimo à la viande va lui donner une texture moelleuse.

Toujours dans le suribachi, ajoutez le shoyu, mélangez avec le pilon jusqu'à sc que le mélange soit homogène, ensuite le sake, le sucre, le sansho et mélangez bien avec le surikogi.

 

Dans une casserole mélangez le dashi, le shoyu, le mirin et portez à petite ébullition sur feu moyen.

Utilisez une spatule en silicone flexible pour bien prélever toute la viande dans le suribachi. Alors la la technique est très simple, mais assez compliquée à expliquer ^^" j'vais faire de mon mieux !

Prenez une poignée de mixture de viande dans votre main gauche (si vous êtes droitier), serrez la main et avec une cuillère (ronde si possible) que vous venez de tremper dans l'eau pour pas que la viande colle, prélevez la viande qui sort du trou former par votre pouce et indexe.

DSC06699

je sais pas si c'est très très clair... et déposez directement les boulettes dans le bouillon.

Oubliez pas de retremper la cuillère dans l'eau entre chaque boulettes

Quand les boulettes sont blanchies, ajoutez le yamaimo

DSC06701

et laissez mijoter ~3min. Oubliez pas de bien retirer toute l'écume.

DSC06702

 

Alors cette dernière étape je vous la mets à la fin mais c'est mieux de le faire à l'avance.

Commencez par faire bouillir une graaande quantité d'eau bouillante légèrement sâlée. Plongez d'abord les tiges de l'épinard parce qu'elles prennent plus de temps à cuire. Pour le temps d'avance, ça dépend de la sorte d'épinard, y en a qui on les tiges plus épaisses que d'autres, ça varie de 40sec a à 2min (ça c'est pour les très épaisses). Celle sur la photo il a fallu juste 40sec d'avance.

DSC06982

Ensuite plongez les feuilles avec et laissez cuire encore 50sec~1min

DSC06983

traînez pas, des que c'est cuit, sortez les épinards de l'eau bouillante et transférez les directement dans un bol remplie d'eau très froide avec des glaçons, ou alors en laissant l'eau du robinet couler. C'est, je rappelle, pour stopper la cuisson, garder les couleurs, les vitamines...

DSC06986

Essorez bien mais délicatement l'épinard pour pas l'abimer et coupez en tronçons de 3 cm.

DSC06990

Et pour faire le p'tit tas d'épinards comme sur la photo suffit d'assembler quelques tiges, et quelques feuilles pour former un p'tit tronçon.

 

Réchauffez légérement le tronçon d'épinard dans le bouillon (en le tenant avec les baguettes sinon y va tout se disperser) et disposez le tout armonieusement dans un bol, ajoutez une louche de bouillon et déposez les zestes de yuzu

DSC06704

et voilààà !

 

N'hésitez pas à rejoindre la page facebook de gohandayo!

:D    

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contact

  • : Gohandayo ごはんだよ
  • Gohandayo ごはんだよ
  • : recette de cuisine japonaise illustrée
  • Contact

Pages